All posts

Nice night

photo

Que vous soyez seul.e ou à plusieurs, en galante compagnie, ou pas, je vous souhaite de passer un très bon réveillon de fin d’année.

Et n’oubliez pas : Celui qui boit ne conduit pas !

Publicités

Inconnue ou presque

Je ne sais pas comment la nommer, car je ne peux pas, ici, donner son véritable prénom. Un prénom ce n’est rien, me direz-vous. Rien de révélateur. Sans doute. Nous nous sommes rencontrés quelque part et plusieurs fois déjà, mais c’est seulement lors de notre dernière entrevue que j’ai réalisé qu’elle me plaisait. Qu’elle me plaisait vraiment. Je devrais dire, qu’elle me plait. Elle est souriante, charmante, spontanée, nature, généreuse. Généreuse dans tous les sens du terme. Mais j’ai envie de dire, peut importe – quoi que – car en l’occurrence ce n’est pas l’essentiel. Je ne sais pas si je me fais bien comprendre. L’important, si ce n’est l’essentiel, est ailleurs. Dans le non physique, le non matériel, l’irrationnel et l’inexplicable. Le non dit. Les sentiments – ou du moins l’attirance – naissent – nait – spontanément, au moment où l’on s’y attend le moins.

photo

Illustration non conforme à la réalité. Elle est brune. Certes, elle est jeune mais un peu moins. Enfin, pas autant.

Je dis : A suivre, car j’espère qu’il y aura une suite.

Superbe Eva

La belle Eva séduit un jeune type qui vient faire une quête pour une oeuvre de charité. Pour ce qui est de la charité, Eva sait être généreuse. Ceci est une remise en ligne et le début d’une vidéo assez longue, mais je dois avouer que seul le début est particulièrement excitant. Elle est souriante, charmeuse de bout en bout. Comment pourrait-on y résister ?

Nice mercredi

Parce que, dans le fond, pourquoi pas. Et pourquoi pas un peu d’humour aussi. En voici un petit exemple.

Par la suite, il sera difficile à son partenaire de résister. D’autant qu’elle ne le décourage pas vraiment. Ah, si tout était aussi simple. Si nous pouvions nous laisser aller ainsi à nos envies, à nos désirs.

Nice Monday

photo

photo

Il y a les dessous affriolants, les pieds sensuels des femmes, la sensualité, le désir. Et puis il y a le reste. La vie de tous les jours. La morosité parfois, l’enthousiasme, les petits plaisirs. Un rayon de soleil, la joie de se réveiller vivant, de se dire qu’il y a encore des choses à faire, que si le sexe, le plaisir sont importants, ils ne sont pas tout.

Cette période de l’année incite à certaines réflexions. Et je me dis qu’entre des certitudes qui n’en sont pas et le doute, je préfère le doute. Je pense avoir la foi, mais je n’ai pas de foi religieuse. Je n’aime pas les religions qui ne font que diviser au lieu d’unir. Depuis toujours, elles n’ont fait que provoquer massacres et malheurs. Mais il semble que l’humanité ait besoin d’un ou de plusieurs dieu. Pourquoi, je n’en sais rien. Certains croient qu’un certain Jésus est mort sur une croix, a ressuscité et est monté au ciel. Faut-il le prendre au premier degré ? Personnellement, j’ai un gros doute sur la véracité des faits. Je préfère prendre sur moi mes péchés plutôt que de laisser cette tache à un autre qui est mort il y a plus de deux mille ans et que je ne connais pas. Mes péchés, mes manques, comme mes qualités ou mes défauts m’appartiennent et je dois les assumer et vivre avec.

Les textes dits sacrés sont, quelque fois, des lumières qui éclairent le monde, l’humanité et qui nous montrent la voix à suivre, qui nous permettent de distinguer le bien du mal, mais il faut les prendre avec un certain recul. Ils sont des guides et non des contraintes. Ils doivent nous aider à réfléchir et à comprendre, pas à être appliquer à la lettre comme on suite un mode d’emploi ou une posologie.

J’ai foi en l’humain tout en reconnaissant ses propres faiblesses que nulle religion ne viendra guérir.

Nice kiss

Superbe baiser brésilien, car elles sont brésiliennes et plutôt chaudes, comme vous pouvez le constater. La suite reste secrète et à imaginer.