Jour : 11 novembre 2017

Je ne savais pas le reste – 04

Laurence semblait très excitée en me racontant cette histoire. Je n’en revenais pas. J’étais abasourdie. Elle sourit en voyant mon visage et la stupéfaction qu’on pouvait y lire. C’est comme ça ici. Il faudra bien que tu t’y fasses. Je n’osais comprendre. Toutes les filles font ce genre de choses ? Presque toutes, et elles sont les mieux vues du lycée. Elles ont toutes d’excellentes notes. Pour ce qui est des autres, celles qui ont résisté, elles sont considérées comme des parias et elles redoublent plusieurs classes. Les profs les ignorent et personne ne leur adresse la parole. Beaucoup s’en vont dans un autre lycée. Mais elles le regrettent vite, c’est le meilleur de la ville.

photo

Ça, je le savais, et c’est pour ça que j’avais eu envie d’y être, mais je ne savais pas le reste. Donc, pour être bien vue, il faut accepter de faire ce genre de choses. Il faut faire comme elle ? Oui, mais ça c’est le minimum. C’est-à-dire ? Il y a plusieurs niveaux, ou plusieurs degrés, si tu préfères. Je t’explique :

– Montrer une partie de son corps et se toucher,
– Se laisser caresser,
– Se laisser embrasser, lécher ou sucer,
– Masturber avec la main (avec ou sans éjaculation),
– Masturber avec les seins ou les fesses, sans éjaculation,
– Sucer, sans aller jusqu’à l’éjaculation,
– Masturber avec les seins ou les fesses, avec éjaculation,
– Sucer, en allant jusqu’à l’éjaculation,
– Baiser par devant,
– Baiser par derrière.

C’est, en gros, l’échelle des valeurs, mais il peut y avoir des variantes. Une fille peut se laisser doigter la chatte ou le cul, mais sans sucer.

Comme il y a des gays et des lesbiennes, il y a aussi une échelle de valeur dont je te passe les détails car je ne sais pas si elle te concerne.

Les garçons et les filles attribuent un certain nombre de points à son, ou sa, partenaire. Les points sont récupérés par celle que nous appelons la Dirigeante qui est élue, chaque année, par les élèves. Le classement est visible sur le site internet du lycée.

En gros, voilà comment ça fonctionne.

Une règle doit être absolument respectée – et j’insiste sur ce point – on ne force personne. Déroger à cette règle, quel que soit l’acte commis, est un viol passible de poursuite judiciaire. Le fait doit être signalé à la dirigeante qui en avisera les autorités compétentes. Mais rassure toi, cela n’est encore jamais arrivé.

Bien sûr, un accident peut toujours arriver. Un type qui éjacule sur une fille sans le faire exprès par exemple. Mais il doit s’excuser immédiatement et l’aider à se nettoyer. Le respect de l’autre doit être la règle. Comme tu pourras le constater il n’y a, ici, aucune violence. Des moqueries, oui, mais jamais d’insultes. Si tu refuses de jouer le jeu, tu seras mal vue mais personne, jamais, ne te fera de mal. Un groupe de garçons bien battis est là pour faire respecter le règlement. Mais ils n’ont pour ainsi dire jamais l’occasion d’intervenir.

Tu verras. Ici, tout se passe admirablement.

J’ai un peu mal à la tête et je demande à Laurence de me donner une autre cigarette avant de rejoindre le prochain cours.

Publicités